Le saviez vous?

Manger en famille : 3 bienfaits pour les enfants

Manger en famille est une expérience bénéfique pour les enfants.

En effet, c’est pendant l’enfance que l’on assimile toutes les normes sociales et culturelles, et il est donc fondamental de prendre le temps de discuter afin de transmettre les bons réflexes. Les repas sont un moment privilégié pour établir entre parents et enfants un échange qui peut avoir de nombreux impacts positifs. 

Manger en famille permet d’adopter de bonnes habitudes alimentaires

Les organisations scientifiques comme l’OMS sont nombreuses à recommander de manger en famille pour lutter contre la malnutrition infantile (https://www.who.int/dietphysicalactivity/childhood_parents/fr/). En effet, d’après plusieurs études, les enfants qui ont l’habitude de prendre leurs repas en famille seraient plus enclins à adopter des habitudes alimentaires saines. Le dialogue avec les parents, la qualité des aliments, souvent meilleure qu’à l’extérieur, ou encore le cadre posé par la présence des parents contribuent à façonner l’image que se fait l’enfant ou l’adolescent de la nutrition et le pousse à se tourner vers une alimentation plus équilibrée. 

L’impact psychologique positif de manger en famille

Les bienfaits de cette pratique familiale vont au-delà de l’alimentation : la psychologie de l’enfant peut également être positivement affectée. 

Favorise la réussite scolaire

Tout d’abord, le fait de se retrouver régulièrement autour d’un bon repas encourage le dialogue et les interactions parents-enfants. Dans ce cadre, les jeunes peuvent plus facilement parler de leur scolarité et les parents sont plus à l’écoute de leurs besoins et de leurs demandes. Cette atmosphère est favorable à la réussite scolaire. A ce sujet, vous pouvez également retrouver notre article sur les aliments bénéfiques pour le cerveau ( https://www.famileat.fr/brain-food-bien-manger-pour-bien-penser/)

Booste l’estime de soi 

Manger en famille implique aussi de faire participer tout le monde à la préparation des repas, de demander de l’aide pour mettre la table, etc. Cette implication peut avoir un impact positif chez l’enfant, qui se sent sollicité et conforte son estime de soi. Le dialogue et le sentiment d’être écouté à table vont également dans ce sens pour permettre au jeune de s’épanouir

Manger en famille diminue les comportements destructeurs 

La présence de l’ensemble de la famille lors des repas et les interactions qui ont lieu à cette occasion ont également un rôle important à jouer dans la confiance et le sentiment de sécurité de l’enfant. Celui, se sentant soutenu et aimé, a moins de chance de se tourner vers des comportements destructeurs (anxiété, dépression, maladie alimentaires…) 

Prendre le temps de manger en famille, un élément fondamental pour la cohésion

Parallèlement à la généralisation du travail des femmes et à l’accélération de la vie en général, les Français prennent de moins en moins leurs repas en famille. Pourtant, il est important de caser des plages réservées à ses proches dans son emploi du temps, même si celui-ci est bien rempli. Pas besoin de manger ensemble à chaque repas, mais prévoir deux-trois dîners tous ensemble dans la semaine peut être très bénéfique à la cohésion familiale, et contribuer à l’épanouissement de tous ses membres

Le contexte joue aussi un rôle important 

Attention toutefois : pour que manger en famille ait un réel impact positif, certaines conditions sont requises. La présence d’écrans pendant le repas réduit par exemple les bienfaits de cette activité.

Quelques conseils afin de tirer le maximum de ces instants en famille : 

  • Prendre ses repas à horaires fixes 
  • Consommer les mêmes aliments que l’enfant
  • Faire participer les jeunes à la préparation des repas 
  • Orienter la discussion sur ce qu’il y a dans l’assiette 

Si les repas doivent rester pour tous un moment de plaisir, ils sont l’occasion de contribuer au bien-être de toute la famille : à vous de mettre en place votre propre routine afin d’en tirer le maximum ! 

A propos de Pierre

Aime : Huîtres du Bassin, Parmentier de canard à la patate douce, Fondant au chocolat Il est : Enthousiaste Fan : Le foot, La science-fiction